support magnetique, telephone au volant -

Que penser des support telephone avec aimant ?

de lecture

Adieu GPS, je t’aimais bien tu sais…

Mon GPS et moi c’est une histoire d’amour qui a duré longtemps mais comme toutes les belles histoires, elle doit se terminer.

 

Des débuts prometteurs

Je me souviens comme si c’était hier du jour où j’ai choisi mon GPS…Je devais partir en Floride, ma première fois aux USA et je voulais que tout soit parfait. Pour ça je ne me voyais pas avec une carte, à chercher mon chemin, à m’exaspérer au lieu de profiter du sable fin et des dauphins

(enfin surtout du sable fin).

La solution était aussi simple que onéreuse : le GPS Tomtom XL avec un beau supplément pour obtenir la carte des USA. A l'époque, on considérait cet objet comme le summum de la technologie nomade. Son support est une merveille d’ingéniosité, une ventouse qui se colle sur le pare-brise.

Brave petite ventouse, tu étais si robuste à tes débuts : un peu de salive (oui je sais c’est beurk) et tu étais prête à soutenir ce brave GPS. Ensemble on a traversé la Floride, de Miami à Daytona en traversant les marécages remplis de paresseux crocodiles. J’ai changé plusieurs fois de véhicule lors de ce road trip et à chaque fois en quelques secondes mon GPS et sa ventouse étaient du voyage.

Les premiers accrochages

Idem l’année d’après quand j’ai remis ça en Californie ! Déjà la ventouse était devenue plus capricieuse, elle se décollait soudainement du tableau de bord pour me faire des frayeurs. Un jour après une énième dégringolade, j’ai dû me résoudre à réfléchir à notre relation.


De retour en France, le GPS et moi avons commencé à nous éloigner. Ce n’est pas que je renie ce que nous avons vécu mais ce n’était plus pareil : Google Maps et Waze me faisaient de l'œil. Ces nouvelles applications sont gratuites, disponibles directement sur mon téléphone et connectées au trafic en temps réel. 

La quête d’un nouvel idéal

La seule ombre au tableau était de pouvoir accrocher le téléphone où je voulais dans la voiture. Il existait le système de ventouse mais mes mauvaises expériences précédentes m’ont fait détourner le regard de ce petit accessoire désuet.

Il existe aussi des sortes de pinces qui se fixent sur la grille d’aération et supportent le téléphone. Je me suis laissé tenter mais voir mon pauvre téléphone se faire comprimer et la pince se courber systématiquement sous le poids de l’appareil m’ont fait réaliser que ce n’était pas encore ce que je souhaitais. Ok j’étais prêt à quitter mon GPS mais pas pour la première pince venue. 


L’amour c’est magnétique

Puis un jour je suis tombé sur l’accessoire dont je rêvais depuis toujours : un clip support aimanté. Un clip minuscule à fixer sur la grille d’aération, un petit disque de métal à insérer derrière le téléphone et le tour est joué. Le système est tellement simple qu’on a du mal à croire qu’il n’ait pas toujours existé.  

Élégant, épuré et quasi invisible sur la grille d’aération, l’intégration au tableau de bord est parfaite. 


Quant à l'utilisation, elle est exactement comme je l’aime : minimaliste et efficace. J’entre dans la voiture, je colle le téléphone sur son support. Je gère ma musique, je rentre à l'adresse où je dois aller et tout est à hauteur d’yeux et à portée de main.  

Un autre petit disque de métal derrière le téléphone de ma femme et elle bénéficie aussi de l’accessoire quand elle emprunte la voiture.  

Alors oui je n’ai pas honte de le dire, j’ai remplacé mon GPS et sa ventouse vintage par mon téléphone et son séduisant support aimanté. Je me souviendrai toujours des bons moments passés avec le GPS, des cris de terreur quand la ventouse lâchait l’appareil sur le tableau de bord et de ma peur de passer à autre chose.

Pourtant aujourd’hui je ne reviendrai pas sur mon choix, je préfère largement mon téléphone portable au GPS, la magie du magnétisme avec le combo ventouse/salive, la simplicité d’utilisation de mon nouveau système à la complexité de l’ancien.

Adieu GPS, je t’aimais bien mais je suis plus heureux avec mes nouveaux amis.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés